Forza motorsport 6 sur Xbox : test

forza-6

FM 6 ou Forza Motorsport 6 est un jeu vidéo sorti sur la console Microsoft Xbox One, disponible depuis le mois de Septembre 2015. C’est un jeu de course automobile développé par Turn 10, plutôt orienté simulation par opposition si on peut dire à son petit frère Forza Horizon dans le dernier opus qui est sorti le Septembre 2016.

Le jeu :

Dans Forza Motorsport 6, on a une interface à tuile très ergonomique comme dans la série Forza que ce soit Motorsport ou Horizon, c’est très facile de s’y retrouver. FM 6 part sur des bases extrêmement solides. On y retrouve les excellentes sensations de conduite et de vitesse qui caractérisent la série. Les moindres pertes d’adhérence : choc ou transfert de masse sont perceptibles avec des conséquences cohérentes sur le comportement des véhicules. Et l’intégration de pluie transfigure des circuits familiers, il suffit de rouler sur une flaque d’eau à vive allure pour sentir la suspension se tasser et la roue perdre toute traction. D’autant que la réalisation n’est pas en reste.

forza-motorsport-6

Caractéristiques du jeu :

A l’image de FM 5, le rendu graphique est fin, détaillé et l’animation est d’une fluidité irréprochable malgré les 24 bolides alignés en course. Turn 10 affiche 26 destinations avec leur variante et plus de 450 véhicules ; marque, époque, catégorie, il y en a vraiment pour tous les goûts. On apprécie aussi l’arrivée d’un système de mode permettant de booster ses  performances ou d’appliquer des handicaps pour gagner plus de crédits. FM 6 réunit tous les ingrédients d’un grand jeu de course. Malheureusement, il peine une fois encore à les accommoder ou à combler de simples attentes. Par exemple, il est toujours impossible d’avoir un vrai championnat avec des comptes de points et de qualifications. Il faut s’accommoder d’une carrière qui s’articule sur deux modes : l’histoire du sport automobile et les rassemblements. Les rassemblements consistent à des épreuves de dépassement et de slalom, d’endurance ou de duel, très fun, bien équilibrées, ponctuelles. L’histoire du sport automobile est une longue succession de course qui permet d’utiliser des véhicules de plus en plus puissants. Vous devez à chaque fois arriver dans les trois premiers pour pouvoir continuer. Classique mais variée, du moins le temps d’une carrière, car compléter ce mode histoire à 100% implique de faire chacune des courses avec 6 classes de véhicules pas vraiment motivant.

Alors, ce Forza 6, est-ce qu’il vaut le coup ? Evidemment, parce qu’il gomme tous les défauts de Forza 5, en plus on a le tirage issu de Forza Horizon qui est bien sympa, on peut revendre des véhicules ; la conduite est un peu plus pointue bien qu’on arrive difficilement à faire beaucoup mieux maintenant, il faut faire gaffe au survirage, un peu plus que dans Forza  5, un mode carrière agrémenté d’évènements, un mode défi super complet et toujours cette physique de voiture qui est jouissive car on prend un plaisir  immédiat avec des paramétrages tellement complets.

Related posts